écouter

JACKY REVEILLE LA REUNION

publicité

transports

Nouvelle route du littoral : un prêt de 622 millions d’Euros avant la pose du premier accropode

  • Par Fabrice Floch
  • Publié le 18/12/2013 | 15:08, mis à jour le 18/12/2013 | 16:18

Le 20 décembre 2013 sera posé le premier accropode de la nouvelle route du littoral. Ce chantier voulu par Didier Robert, président de la région, sera officiellement lancé ce vendredi à 15 heures. Un nouveau recours, lui, a été déposé contre le projet par la SREPEN Réunion.

Site de pose de la première pierre de la future route du littoral © DR
© DR Site de pose de la première pierre de la future route du littoral
Jean-Luc Marx, préfet de La Réunion et représentant de l’Etat, sera le principal invité de cette cérémonie qui doit lancer le chantier du siècle. La cérémonie se déroulera à La Possession au niveau de la bretelle d’accès entre la RN1 (actuelle route du littoral) et le RD41 (route de La Montagne).
Deux prêts viennent d’être contractés, ce mercredi matin, par la Région avec la caisse des dépôts et de consignations pour la bagatelle de 622 millions d’Euros. Une somme pharaonique pour un projet démesuré qui devrait relancer l’économie de l’île et assurer l’emploi de dizaine de chômeurs dans le secteur sinistré du BTP (bâtiment et travaux publics).
 
Deux crédits pour 662 millions d’Euros
 
La première enveloppe de 450 millions d’Euros a été débloquée par le protocole Matignon qui a permis à l’assemblée régionale de décrocher des taux préférentiels pour la mise en oeuvre de son chantier.
Le second prêt de 172 millions provient des fonds d’épargne destinés à financer les projets sur le long terme.
En point final de cette semaine fructueuse pour la future liaison Ouest/Nord aura lieu la pose du premier accropode. Cette structure ressemble à un tétrapode, mais permet de lutter plus efficacement contre la houle. Ces accropodes, dont le première fonction est de briser les vagues, ont permis de construire plus de 150 routes à travers le monde, sont d’une redoutable efficacité. Les modélisations numériques permettent d’anticiper leur placement sous-marin.
 
Un nouveau recours de la SREPEN Réunion
 
Des voix continuent de s’élever contre la future route du littoral. L’Alliance avec en fer de lance, Paul Vergès, leader du PCR dénonce le coût de cette construction et la SREPEN Réunion, pour les écologistes n’a de cesse de se battre contre la construction d’un ouvrage d’art au dessus de l’océan.
L’association réunionnaise de lutte pour la préservation de la nature et de l’environnement, présidée par Bernadette Ardon, a déposé ce mercredi matin un recours contre l’autorisation des travaux délivrée par le préfet de La Réunion. Selon, elle ces travaux qui devraient durer plusieurs années ne permettront pas à notre région de s’assurer du bon état des eaux douces et maritimes en 2015 : « Une directive européenne qui engage La Réunion sans se soucier de trouver une solution moins nuisible pour le littoral ».
 

Partagez :

les + lus

les + partagés

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez la nouvelle appli La 1ère
  • AppStore
  • Google Play